Notre histoire (parce que c'est important de se souvenir)

17 mars 2013

Le début du bonheur

Le 06 Mars 2013 une certaine carmelia140 se connecte sur le site Gleeden ou je m'étais inscrit depuis le 13 Février 2013 et visite mon profil.

Le 07 Mars 2013 je constate qu'une personne s'intéresse à mon profil et je lui envoie un message à 18H46

"bonjour
Je constate que vous avez visité mon profil et je suis curieux de nature.
Si vous désirez pousser plus loin votre recherche me concernant je peux vous donner l'autorisation de voir mes photos privés (beaucoup plus récentes que la photo publique)
Pour ma part j'aimerais vous découvrir un peu plus et pourquoi ne pas commencer une conversation sur le site, afin de nous présenter l'un à l'autre?
Nous sommes inscrit ici pour ça non???
Dans l'attente de vous lire
amicalement
thierry"

Si nous nous doutions que nous venions de mettre le doigt dans quelque chose d'extraordinaire! (houlà!!!!! On se calme je vois bien à votre petit sourire que vous pensiez à autre chose. Non mais c'est quoi cet esprit mal tourné? On se calme, on respire, et on reprend un peu notre sérieux)

 

 

Et oui nous nous sommes rencontré sur Internet!! et alors!!!!!

Si il n'y avait pas eu internet jamais nous ne nous serions rencontré.

Imaginez un peu, vous vivez votre vie tranquillement et puis un jour, un événement, un déclic, fait que d'un seul coup vous ouvrez les yeux, et ce que vous voyez ne vous plais pas. L'image que vous renvoie votre miroir vous dit : "regarde autour de toi, regarde comment tu vis, tu ne vois pas que tu n'est plus heureux."

Pour nous c'est ce qui s'est passé.

Comment faire pour sortir de ça? Comment partir et recommencer ailleurs une nouvelle histoire?  J'ai regardé autour de moi et je me suis dit que pour démarrer une nouvelle vie il me fallait sortir du cercle des personnes de mon entourage. Il fallait que je trouve quelqu'un qui n'emporterait pas avec elle une partie de mon histoire passé pour démarrer une nouvelle vie. Donc je devais sortir du cercle de mes connaissances actuelles et des personnes que nous fréquentons avec ma femme.

Le hasard fait bien les choses. Mais est ce que ça existe le hasard?

 

Nous nous sommes inscrit, ma Fred et moi sur le site Gleeden à quelques jours d'intervalle. Ce site spécialisé dans les rencontres extraconjugales, propose de mettre en relation des personnes qui assument le fait d'être malheureuses ou insatisfaites dans leur vie de couple. Chaque personne affiche clairement et sans hypocrisie son statut marital. Une phrase d'accroche permet d'avoir une idée de l'état d'esprit du futur contact et une fiche détaillée que vous pouvez compléter à tout moment permet aux autres connectés d'avoir quelques détails sur vous. Vous avez la possibilité de mettre des photos, soit accessible à tout les connectés, soit accessible uniquement sur demande avec la possibilité de refuser ou accepter l'accès à ces photos.

 

Ensuite, c'est assez classique pour un site de rencontre, vous pouvez discuter en direct avec les personnes connectées ou bien parcourir les fiches d'inscrit en sélectionnant différents critères.

 

Après quelques échanges et une rencontre, plutôt décevante, j'ai décidé de contacter les personnes qui avaient montré un peu de curiosité, en venant ''visiter'' mon profil.

 

Au départ lorsque le 13 Février 2013, je me suis inscrit, j'avais une phrase d'accroche banale. On m'a même dit qu'elle était trop carré, trop ''militaire''. Je l'ai changé pour quelque chose de plus humoristique. Du style '' je suis petit, gros, chauve, bête, ne sachant ni lire ni écrire (c'est un copain qui m'aide pour écrire ma phrase d'accroche) ne sachant pas mangé tout seul, par pitié adopté moi !!!''

Et puis il fallait se démarquer des autres hommes inscrit sur le site. Comment se démarquer des autres en envoyant simplement un message pour un premier contact ? Ce message devait être simple, respectueux, avec un peu d'espoir. Et vouvoiement obligatoire !!

 

Les personnes qui on répondu n'était pas nombreuses, et c'est bien normale, entre celles qui avaient visité mon profil et pour qui je ne correspondait pas à leur recherche, celles qui étaient déjà ''engagé'' dans d'autres relations.

 

Et toi ma Fred tu m'as répondu. Quelques mots au début, puis des messages de plus en plus gentils.

 

Nous avons parlé de nos défauts, avec un peu de sérieux et surtout beaucoup d'humour.

 

Et le 8 Mars à 21H37 premier tutoiement. Et le même soir à 22H42 tu me propose de me laisser ton adresse mail. J'ai tellement envie de voir qui est cette personne derrière ces premiers échanges que je t'envoie mon adresse mail à 22H48.

 

Le 8 Mars à 23H02 j'ai reçu une photo de mon amour. Et quand je dit une photo pour moi ça a été une sacré claque. La photo que tu m'as envoyé, mon amour, a eu sur moi un effet phénoménal. Ce que j'ai vu ce soir là ce n'est pas simplement la photo d'une jolie femme c'est un appel. Et j'ai eu l'impression que c'était moi que tu appelais, que tu me disais s'il te plais viens me chercher ne me laisse pas toute seule, regarde moi j'en ai tellement besoin..........

 

A chaque fois que je regarde cette photo ou que je repense à ce que j'ai ressentie lorsque je t'ai regardé pour la première fois ça me bouleverse complétement.

 

Si on regarde nos premiers échanges par mail ou sur le site, nous nous disions que nous voulions aller doucement!!! Quand on sait à quelle vitesse nous avons été on se dit que, heureusement qu'on voulait aller doucement, sinon on se serait rencontré 5 min après avoir vu nos photos respectives

 

Ensuite nous nous sommes parlé au téléphone le samedi 9 Mars dans l'après midi puis nous avons pris RDV pour nous rencontrer le lundi soir 11 Mars. Nous avons prévu de nous retrouver sur les quais du Rhône devant l’hôtel Dieu. Bien sur entre temps nous avons continué à nous envoyer des SMS et quelques mails.

(Pour les petits curieux sachez qu'avant de rencontrer ma p'tite Fred j'avais un forfait téléphone chez Free avec SMS illimités et seulement 2 H de communication par mois. Je consommais environ 20 à 30 SMS par mois et entre 10 et 15 minutes de téléphone. Actuellement pour 20 jours j'ai consommé 2000 SMS et 26H de conversation téléphonique. Autant dire que je suis passé à un abonnement avec tout illimité. Hi hi)

 

Premier RDV...............Lundi 11 Mars 2013 à 19H30 sur les quais du Rhône devant l'Hôtel Dieu

 

Quel RDV mon dieu, quel bonheur.

J'étais sur les quais du Rhône et j'attendais ma petite chérie. C'était notre premier RDV et je n'avais aucune inquiétude, comme si j'allais retrouver une connaissance. Une toute petite boule au ventre mais rien d'insurmontable.

Lorsque tu es arrivée mon amour, je savais que je te prendrais dans mes bras pour te serrer fort et t'embrasser. Et toi je crois bien que tu voulais que ça se passe exactement comme ça. Nous nous sommes vus et nos bras se sont ouvert l'un pour l'autre et ce fut notre première étreinte. Puis nos bouches se sont cherchées et se sont trouvées et ce fut notre premier baiser. C'était juste comme il faut !! Exactement ce que nous attendions l'un et l'autre, de la tendresse de la douceur avec un naturel qui ne nous à même pas surpris. On s'est regardé, les yeux grand écarquillés, devant cette simplicité et ce sentiment de bonheur qui commençait à s'installer dans nos cœur, et nous pensions exactement la même chose au même moment ''c'est pas possible, c'est trop génial pour être vrai.''

 

Nous nous sommes pris par la main et nous sommes partis au restaurant. Nous nous sommes arrêté Rue de la République à l'Hippo. C'était génial. Je n'avais jamais mangé une salade avec des morceaux de brebis (en fait du fromage de brebis, et pas de vrais morceaux de brebis) aussi lentement. Nous avons mangé (un peu) discuté (beaucoup) rigolé (beaucoup aussi) et puis en sortant nous nous sommes installé à la terrasse du restaurant, vide à cette heure, nous avons fumé notre petite cigarette, nous nous sommes beaucoup embrassés, beaucoup touchés car nous avions besoin de ce contact physique.

Puis l'heure de repartir et de nous séparer est arrivé. Nous avons rejoint ta voiture en nous tenant serré l'un contre l'autre. Quel déchirement de nous laissé après ce premier RDV qui s'est déroulé de manière aussi merveilleuse !!

 

C'était difficile de rentrer chacun chez soi avec l'impression d'avoir vécu un moment magique, un rêve plein d'étoiles et de sentiments de douceur et de tendresse. Le retour à la réalité n'a pas été facile.

 

Le lendemain nous avons décidé de nous retrouver le Samedi 16 Mars pour une après midi ensemble. J'ai réservé une chambre d'hôtel. L'ibis de la part dieu, pour une nuit !!

Bien sûr nous ne pouvions pas y passer la nuit, mais tant pis. Nous avons continué toute la semaine à échanger des SMS et des Mails, pour pouvoir tenir jusqu'au Samedi.

 

Quand on veut on peut !!! Fred le pense fort et moi aussi, mais je dois dire que je n'imaginais pas du tout pouvoir mentir aussi facilement et naturellement pour justifier nos petites escapades !!

Deuxième RDV...............Samedi 16 Mars 2013 à 11H30 Hôtel Ibis Part Dieu

Nous avons donc patienté jusqu'au Samedi (moi j'avais prétexté un Samedi au laboratoire) et nous nous sommes retrouvé à 11H30 derrière la gare de la Part Dieu. Nous avions prévu des sandwichs, du champagne, et de la crème mont blanc (attention il faut bien retenir la crème mont blanc!!!!)

 

Fred, tu nous a fait un petit pétard, j'avais amené de l'huile pour les massages. A peine arrivé, nous nous sommes retrouvé tout les deux nus, à nous serrer l'un contre l'autre, peau contre peau. Nous avons fait l'amour, encore et encore. C'était tellement merveilleux et tellement fort que j'avais du mal à y croire, j'ai pleuré, j'ai ri, ça faisait tellement longtemps que j'attendais ça. Tellement longtemps que je t'attendais. Tu était où pendant tout ce temps mon amour ? Pourquoi je ne t'ai pas connue plus tôt ?

C'était tellement fort et bouleversant pour moi que je n'ai pas réussi à jouir. Comme si j'avais peur que si je me laissais aller à jouir tout disparaîtrait comme dans un rêve !! Mon plaisir montait au plus haut, mais impossible de me lâcher complètement...........

 

 

 

 

 

Posté par big-ben-tourne à 11:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]